Autisme

7. mai, 2019

Lorsqu'on est autiste(au sens large du terme) il y a une chose qui a tendance a nous enerver. Les nombreuses années d'inactivité faute de solution adapter. Que de temps perdu! Ou pas...

Voyons les chose d'un autre point de vu comme nous savons si bien le faire.

Ces années n'ont pas été des années d'inactivité mais des années de maturation. Pour qu'un autiste puisse dévelloper tout sont potentiel du temps associer a un environnement de qualité est indispensable. Donc ce ne sont pas des années perdu.

Et la retraite dans tout cela? A nous de faire en sorte que ces années soient compter comme des années travailler. C'est un combat a mener qui risque d'être difficile mais ça on a l'habitude.

Aux neurotypiques qui viendraient me dire que c'est injuste, FERMEZ LA, vous êtes mal placer pour me parler d'injustice alors vous la fermez.

Bien cordialement.

15. avr., 2019

Aujourd'hui, le président de la république doit annoncer les mesures qui seront prisent suite au #Granddébat auquel j'ai moi même participer au travers d'une contribution sur le site, dans le cahier de doléance de ma mairie mais aussi en me rendant dans la réunion publique de ma ville. 

Aujourdhui, je ne peu que m'intéroger sur ce qu'il vat être annoncer ce soir. Ma contribution vat elle réellement prise en compte? Est-ce de l'enfumage comme certains le disent? 

Concernant l'autisme? Des mesures concrètes vont elles être prise? Iront elles dans le sens de mes convictions? Ou suis-je complètement a coté de la plaque? 

A toutes ces intérogations pour le moment il n'y a qu'une réponce possible, on verra bien. Je serrais au rdv devant ma télé pour voir ou plutot entendre ce qu'il dit. 

24. janv., 2019

Information peu visible, la loie me donne raison quand au projet seconde chance.

L'article L246-1 du code de l'action sociale et des familles:

Toute personne atteinte du handicap résultant du syndrome autistique et des troubles qui lui sont apparentés bénéficie, quel que soit son âge, d'une prise en charge pluridisciplinaire qui tient compte de ses besoins et difficultés spécifiques.

Adaptée à l'état et à l'âge de la personne, cette prise en charge peut être d'ordre éducatif, pédagogique, thérapeutique et social.

Il en est de même des personnes atteintes de polyhandicap.

 

Il est bien dommage que j'en ai pas eu connaissance plus tôt. Cela soulève le problème de la visibilité des loie et de la transmition de l'information qui se fait rarement spontanément.

Voici le lien pour la loie: https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=C9BD1C06B0DD5D52B8D97C6F703FD636.tplgfr42s_1?idSectionTA=LEGISCTA000006157685&cidTexte=LEGITEXT000006074069&dateTexte=20190124

23. janv., 2019

Je ne voulais pas en venir a de telles extremités mais dans notre pays les gens raisonnable ne sont pas écouter. Si il y a bien une chose que la crise des gilets jaunes m'a apprise c'est que l'état ne réagit que si il y est contraint mais je ne savais pas vraiment comment le contraindre.

J'ai aujourd'hui même eu l'idée de saisir le défenseur des droits via le formulaire en ligne sur le fait d'une discrimination lié au handicap.

Voici le text déposer et ci joint une capture d'écran. En espérant que le défenseur des droits saura mettre bon ordre a cette situation délicate.

J'ai été diagnostiquer autiste asperger a l'age de 26 ans, en 2012.

Ce syndrome d'asperger n'est pas apparut spontanément, j'en suis le porteur depuis toujours. Peu après avoir reçut mon diagnostique j'ai commencer a me renseigner sur les dispositif d'aide et d'encadrement adapter a ma situation.

Ma situation: Faute d'encadrement adapter durant ma scolarité, j'ai été mis en situation de lourd échec scolaire. Par la suite, laisser a l'abandon, sans solution, je n'ai pas été orienté correctement et je suis depuis plusieurs années au chômage. Je perçois actuellement le RSA. Il n'est pas exagérer de dire que si j'avais reçu l'aide adapter durant ma scolarité ma situation actuelle aurait été tout autre.

Après ce dernier constat, je me suis dit, bien naïvement, qu'il existait peut être un principe de rattrapage a destination de personnes dans ma situation. Je me suis vite rendu compte que non. Je précise que quand je parle de rattrapage il ne s'agit aucunement de compensations financière.

Au vu du fait qu'un tel dispositif était inexistant, j'ai fait une proposition/demande au gouvernement via un courrier a la présidence de la république aux présidents Hollande et Macron qui ont fait suivre sans effets. Avec cela j'ai également envoyer divers courrier aux députés, sénateurs et au conseil départemental du Haut Rhin, sans effet.

J’estime être victime de discrimination lié au handicap sur deux fait. Le premier concerne le principe d'égalité des chances a l'école. Ma scolarité, et je pèse mes mots a été saboter(involontairement je le reconnais) faute de diagnostique et d'encadrement adapter.

Le second fait concerne les principe de structures de seconde chance qui existent largement mais qui n'intègrent pas les problématiques qui me concernent de façon claire du moins. De plus, de tel établissement étant réserver au moins de 26 ans je n'aurais pas put y accéder suite a mon diagnostique.

De plus, n'ayant que peu travailler et donc cotiser a 33 ans, je commence a m'inquiéter pour ma retraite. La encore, si le nécessaire avait été fait durant mon enfance ma situation aurait été tout autre. Du fait que j'ai été empêcher de réussir ma vie(involontairement je le reconnais), les conséquence qui en découlent constituent a mon sens une discrimination.

Tout cela n'est la que mon ressentis, j'attend du défenseur des droits qu'il détermine précisément où est la discrimination et éventuellement le préjudice.

16. janv., 2019

Autistes!

Le moment est venu de vous faire entendre a l'occasion du grand débat national. En ce qui me concerne, j'ai déjà écrit une note dans le cahier de doléance de ma ville sur le sujet de l'autisme et plus particulièrement du projet seconde chance et je compte me rendre a l'évènement de ma ville samedi prochain, le 18 janvier. Je vérai bien si je peu y faire quelque chose. Je vous encourage vivement a en faire de même.

En attendant, j'ai créer un forum consacrer au sujet de l'autisme dans le grand débat national.

N'hésitez pas a vous inscrir et a y déposer des propositions et a échanger sur les divers sujets.

Voici le lien: http://forum-autisme-debat.forumprod.com/forum.php