Autisme

6. oct., 2019

J'ai par fois un peu du mal avec le ton de ce Youtubeur mais là ce qu'il dit ça ma parle.

1. sept., 2019

Avant tout, pour que vous puissiez bien comprendre le propos de cet article, il est nécessaire de vous expliquer ma situation.

 

J'ai été diagnostiquer autiste asperger en 2012 a l'age de 26 ans. Ma scolarité a été un gros échec du fait que je n'ai pas bénéficier d'un encadrement adapter du fait de la méconnaissance de ma réelle condition et de préjugés au sein du corps enseignant.

 

Puis, suite a des événements que je ne souhaite pas révéler, j'ai été sorti du système éducatif a 16 ans pour commencer une longue errance en quête d'une solution d'avenir. Je me suis littéralement battu comme un forcené pour faire les choses comme tout le monde. Mais sans soutien adapter et sans savoir qui j'étais réellement, l'échec était inévitable.

 

Finalement, on arrive a l'année du diagnostique, sur lequel je fondais bien des espoirs. Je pensais que j'allais enfin avoir accès a ce dont j'ai besoin, et j'insiste bien sur le mot besoin.

 

Mais ce fut la grande désillusion, obliger de constater qu'en France être différent est la pire chose qui puisse vous arriver. Oui, je suis très sévère avec mon pays mais c'est bien mériter.

Sans solution, je suis au chômage comme la majorité des adultes autistes.

 

J'ai toujours senti un certain potentiel en sommeil en moi, qui ne demandais que des condition propice pour se réveiller et se développer, ce potentiel est très lier a l'imagination et la créativité.

Cela m'a conduit a développer une chose incroyable, si incroyable que je n'en parlerais pas pour le moment.

 

Ce talent qui est le miens souffre ce pendant d'un défaut majeur au vu du contexte général qui m'entoure. Je ne peu acquérir et rester fixer sur un métier en particulier.

 

J'ai tendance a penser que je fonctionne au projet ou a la passion (du moment). Rester sur un type de poste au long terme est pour moi inconcevable car je finirai inévitablement par m'ennuyer. Je ne parle pas de la petite ennuie mais plutôt de la grosse qui mène a la déprime.

 

J'ai besoin d'être inspirer, d'être stimuler et d'être passionner.

 

« La passion et les rêves sont comme le temps, rien ne peut les arrêter et il en serra ainsi tant qu'il reste des hommes pour donner un sens au mot liberté » Devinez d'où ça vient.

 

Je suis un touche a tout qui ne souhaite qu’explorer les divers possibilité que la nature lui a offert.

Je suis un touche a tout qui ne souhaite qu'exprimer un art subtil fait d'un mélange d'imagination et de science.

 

Mes difficultés principale pour le moment sont la lenteur et la fatigabilité. Problématique dans la majorité des emploi au sens classique. De plus je doit ajouter des difficultés au niveau des capacités de déplacement( me rendre quelque par), la aussi c'est très problématique. Un accompagnement adapté est donc vital mais je parlerais dans un prochain article.

 

Il y a quelques temps, j'ai posté un article dans lequel je comparais les autistes a des pieds de tomates, il y a une dernière chose a en dire. Les pieds de tomates sont des lianes, il ne peuvent pas se tenir debout sans un piquet. Il en va de même pour beaucoup d'autistes, peut être même la majorité.

 

J'ai conscience que j'en demande beaucoup a la société mais j'ai aussi beaucoup a offrir en échange.

Oui, je sais, il est encore difficile de déterminer ce que nous pouvons offrir a la société et dans quelle mesure. De plus, il est certain que nous avons certaines difficultés qui ne nous faciliteront pas la tache mais je suis convaincu qu'avec du travail et de l'ingéniosité il n'y a rien d'insurmontable.

 

N'hésitez pas a partager cet article sur les réseaux sociaux, je vous en remercie pas avance.

29. août, 2019

Pendant longtemps, je taillais les pieds de tomates que je cultive dans mon potager, coupant ce que je considérais comme de "gourmants" autrement dit, des trucs qui poussent et prennent les nutriments de la plante sans donner de fruits.

C'était une érreur car ce sont des branche et elles donnent bel et bien des fruits.

J'ai finalement compris qu'il fallait savoir laisser a la nature le droit de s'exprimer, de faire de ces pieds de tomate ce qu'elle juge bon d'en faire tout en encadrent pour ne pas laisser les choses devenir ingérable. Cela néssecite encore quelques réglage car il faut bien savoir quoi tailler et quoi ne pas tailler mais je sent que je suis sur la bonne voie. 

Le lien avec l'autisme? Laisser faire la nature, éssayer de la comprendre pour mieux la gérer, l'encadrer et la soutenir. Et comme mes pieds de tomates qui commencent a donner d'abondants fruits peut être que nous vous donnerons quelque chose de motivant, une récompense bien mérité. Ceux qui me suivent depuis un momment saurront où je veux en venir.

Ammicalement

Therandonneur68

7. mai, 2019

Lorsqu'on est autiste(au sens large du terme) il y a une chose qui a tendance a nous enerver. Les nombreuses années d'inactivité faute de solution adapter. Que de temps perdu! Ou pas...

Voyons les chose d'un autre point de vu comme nous savons si bien le faire.

Ces années n'ont pas été des années d'inactivité mais des années de maturation. Pour qu'un autiste puisse dévelloper tout sont potentiel du temps associer a un environnement de qualité est indispensable. Donc ce ne sont pas des années perdu.

Et la retraite dans tout cela? A nous de faire en sorte que ces années soient compter comme des années travailler. C'est un combat a mener qui risque d'être difficile mais ça on a l'habitude.

Aux neurotypiques qui viendraient me dire que c'est injuste, FERMEZ LA, vous êtes mal placer pour me parler d'injustice alors vous la fermez.

Bien cordialement.

15. avr., 2019

Aujourd'hui, le président de la république doit annoncer les mesures qui seront prisent suite au #Granddébat auquel j'ai moi même participer au travers d'une contribution sur le site, dans le cahier de doléance de ma mairie mais aussi en me rendant dans la réunion publique de ma ville. 

Aujourdhui, je ne peu que m'intéroger sur ce qu'il vat être annoncer ce soir. Ma contribution vat elle réellement prise en compte? Est-ce de l'enfumage comme certains le disent? 

Concernant l'autisme? Des mesures concrètes vont elles être prise? Iront elles dans le sens de mes convictions? Ou suis-je complètement a coté de la plaque? 

A toutes ces intérogations pour le moment il n'y a qu'une réponce possible, on verra bien. Je serrais au rdv devant ma télé pour voir ou plutot entendre ce qu'il dit.